TÉMOIGNAGES

Déposer votre témoignage

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.
Votre Email ne sera pas publiée.
pour des raisons de sécurité nous avons enregistrer votre adresse IP 54.227.31.145.
Votre témoignage sera validé par un administrateur.
Céline GiorsettiCéline Giorsetti a écrit le 24 juillet 2015 à 11 h 02 min:
Esthéticienne, animatrice et maquilleuse de formation, je me suis orientée vers le biomagnétisme en 2009. Curieuse d'approfondir cette thérapie découverte par le biais de mon père, j'ai commencé mes formations au centre Cesame.

​J'ai ressenti rapidement que j'étais au bon endroit. Nous ne rencontrons pas les gens au hasard je le sais maintenant et encore plus depuis que je suis thérapeute. Toutes les qualités d'un thérapeute sont réunies en la personne de Pascal Baye.
L'accueil, la qualité de l'enseignement, le partage, la générosité sont des valeurs qui m'ont amené à suivre plusieurs formations, toujours avec la même envie d'apprendre et d'enrichir ma quête du bien être au service des autres.

​Il est vrai que j'étais déjà convaincu de l'efficacité et de la puissance du biomagnétisme pour avoir été soulagé enfant par mon père. J'avais l'envie à mon tour d'exploiter cette belle énergie au profit de mes enfants, mes proches et de mes futurs patients.
​D'un point de vue personnel, il est certain que le biomagnétisme a un impact plus ou moins fort selon le vécu de chaque personne. J'ai developpé pour ma part une force mentale que je n'avais pas au préalable et surtout une philosophie de vie visant à apprécier l'instant présent, à renforcer une attitude positive au quotidien, et ainsi à apporter ma contribution au service des gens souffrant.

​Installée en janvier 2013 en tant que professionnelle, je me sens bien dans cette nouvelle voie. La satisfaction de mes clients est toujours une belle récompense.
Jacqueline CrampeJacqueline Crampe de Jacqueline Crampe a écrit le 24 juin 2015 à 10 h 59 min:
Enseignante pendant de nombreuses années, chef d’un service formation, coach, mes différentes activités m’ont permis de réaliser et de mettre des mots sur mon credo « Faire naitre le meilleur de chacun et en favoriser l’expression ».
Mais, c’est très précisément une brève rencontre avec Marcel Gill Grondin (ainé et enseignant de la nation innue du Québec (medicine man) qui m’a fait prendre conscience que cette énergie, cette force de vie puissante devait être mieux utilisée encore, au service du plus grand nombre, pour soigner. C’était ce qui vibrait le plus en moi, bien sûr, d’utiliser mon énergie et mon intuition…
Après beaucoup de recherches sur les formations possibles, en énergétique, magnétisme, biomagnétisme,... passées au crible du « Comment est-ce que ça vibre en moi ? » ; après avoir parfois eu les poils dressés sur les bras et tous les « warning » qui s’allumaient à l’intitulé de certaines, j’ai découvert ce qui me convenait.
J’ai alors posé une multitude de questions à Pascal Bayé (sur les formations, le métier de thérapeute, la création d’un cabinet, comment exercer,…) auxquelles il a répondu avec patience, calme et sans jamais chercher à me convaincre, mais toujours à m’informer.
Mon intime conviction, mon choix et mes pas m’ont conduit au Centre CESAME, à Vieux-Mesnil, où j’ai suivi les différents modules de la formation de bio-magnétiseur ; début d’une nouvelle belle aventure de vie.
Une présence positive, chaleureuse et simple de Pascal ; un enseignement bien organisé, dense et de qualité ; une convivialité et une joie saine de partager entre collègues de merveilleux moments de vie, au gré des différentes rencontres, font de ces formations des moments de choix à déguster sans modération !
Dès lors, tout mon parcours a pris sens, toutes les pièces de mon puzzle se sont assemblées et ont donné naissance à cette façon personnelle de soigner, d’accompagner et d’aider chacun, en fonction de sa vie, de ses expériences, de ses épreuves du moment, de ses vérités, pour le guider vers ce qu’il est vraiment avec éthique, douceur, compassion, amour, confiance et joie.
Jacqueline CRAMPE
(Calvisson – Gard)
CaronCaron a écrit le 5 mai 2015 à 11 h 22 min:
Je m'appelle Danny et j'ai 44 ans. Je viens ici, à vous, pour partager mon expérience et en faire le bref récit. Tout a débuté lorsque j'avais 8 ans alors que je me trouvais en maison de repos loin de ma famille. Née à Paris, je me retrouvais au cœur d'une belle montagne dans les Pyrénées, à deux pas de la frontière Espagnole. Dans ces lieux magiques et énergétiques, mes premières perceptions se sont révélées. Dès lors, et au fil des épreuves de la vie, j'ai cherché à comprendre qui j'étais. A 18 ans, tout a subitement évolué après la manifestation de plus en plus forte de perceptions. Il ne m’en fallait pas plus pour amorcer une quête de vérité qui m’a menée à lire des centaines de livres. A 23 ans, j'ai fait une rencontre déterminante et hautement marquante. Ce nouvel ami, atteint d'une leucémie à un stade très avancé, fût un véritable révélateur . Nos échanges et nos nombreux partages, m'ont conduit à me plonger encore dans d'innombrables lectures. Il pratiquait une méthode d'énergie pour soulager ses maux en attendant de quitter ce monde. A son contact, j'ai fait l'expérience de l'énergie et du soin énergétique. j'ai ainsi mesuré à quel point le désir de guérir les âmes et les corps était inscrit en moi. J'ai donc pratiqué. Je me suis tournée vers une méthode puis une autre mais sans réellement être vraiment satisfaite de l'outil. En 1996, j'ai choisi d'aider différemment. Je continuais d'être sur scène chaque soir et plus, et dans mes instants de "petites libertés", je continuais mes lectures, mon introspection et l'énergie de façon autodidacte ; avec mon cœur et une "connaissance spontanée" ou plutôt réveillée. Je cheminais. Plus tard, à Perpignan, une nouvelle étape de ma vie annonça le changement. Je fis le choix de stopper ma carrière de danseuse-chorégraphe, et de porter un nouveau projet professionnel au côté de mon tout nouvel époux. Formations et gestion d'une société dynamique et en constante progression, furent donc la suite. Petit à petit, je délaissais l'énergie et mon univers intérieur. Je ne m'occupais plus de moi mais simplement de mon mari et de notre entreprise. Le matériel, les responsabilités et les richesses avaient pris toute la place. Je fus très heureuse mais ... Mais afin de me réveiller (égarée que j'étais), il fallait que la vie me secoue un peu. Elle me secoua très fort. Après quelques problèmes de santé, des déceptions, un divorce très douloureux et seule (monsieur s'étant volatilisé), une dette colossale, laissée par lui, il m'a fallu me battre. Me battre pour manger. Me battre contre les jugements et les critiques. Me battre pour me retrouver. Toutes ces batailles et cette quête m'ont conduit à Pascal Bayé et le Centre CESAME. Ma première rencontre avec Pascal et le Centre a été incroyable. De suite, la sensation d'être chez moi fût présente. Nous nous sommes compris immédiatement. La qualité et la justesse de ses enseignements ont plus que répondu à mes attentes. Les outils développés correspondaient parfaitement à ce qui je suis ; avec mes envies, avec mon expérience, avec mes vérités. Le Biomagnétisme Synergique était le retour à moi-même. Forte de nouveaux outils me permettant d'être une thérapeute au service de l'humain et des âmes en souffrance ou simplement désireuses de progresser, j'ai quitté Perpignan et je me suis installée en Espagne. J'accomplis ma "mission" (qui me remplie de joie) de part et d'autre des Pyrénées. Je suis sur le chemin retrouvé, accompagnée par l'énergie et le BIOMAGNETISME. En route ...
Delphine MassietDelphine Massiet a écrit le 1 mai 2015 à 11 h 03 min:
Je m’appelle Delphine, je suis une jeune femme de bientôt quarante ans, maman de deux merveilleux enfants. Très rationnelle et cartésienne de par ma formation comptable, j’ai quitté ce milieu pour aller vers le monde des perceptions. Depuis septembre 2014, j’ai troqué mon plan comptable contre des outils beaucoup moins rationnels et je me suis installée en tant thérapeute à Gravelines. Dans les lignes qui vont suivre j’ai eu à cœur de vous raconter mon parcours car si vous êtes en train de parcourir ces lignes c’est que vraisemblablement il manque quelques chose dans votre vie ; quelque chose qui fait que bien que vous possédiez beaucoup d’éléments matériels vous n’êtes pas pleinement heureux.
Le biomagnétisme synergique constitue pour moi une seconde naissance : celle de mon âme. Peut-être comme moi, vous avez suivi le chemin de l’intellect en pensant que lui seul menait au bonheur et à l’épanouissement personnel. Peut-être comme moi vous avez tout en apparence pour être heureux mais vous ne l’êtes pas car il vous manque quelque chose qui ne trouve pas son origine dans le rationnel.
C’est une tumeur relevant des maladies orphelines qui m’a obligé à me poser les questions suivantes : qu’as-tu fait de ta vie jusqu’à présent ? Quelle valeur lui accordes-tu ? Si la maladie t’emportait quel bilan laisserais-tu ? Quel message les personnes qui te côtoient garderaient de toi ?
C’est en prenant le temps de répondre à ces questions, j’ai compris que le chemin sur lequel j’avançais ne me permettait pas de me rendre heureuse car il manquait un sens à ma vie. C’est au travers de ce cheminement que de fil en aiguille je suis arrivée au biomagnétisme synergique.
Lors du premier stage, j’ai découvert que je pouvais soigner avec mes mains et surtout satisfaire mon besoin de contribution que je n’avais jamais pu combler lors de mes activités professionnelles précédentes. Dès lors, je pouvais donner une autre direction à ma vie et lui donner un sens.
C’est aussi à ce moment, que j’ai choisi de vivre en remplaçant la rage qui m’habitait à cette époque par l’acceptation de cette épreuve parce qu’au fond de moi, je savais que cet obstacle n’était pas là par hasard, qu’il me fallait décoder le message qui était caché. Les soins reçus lors des formations puis la rencontre avec la méditation et peu à peu l’écoute de moi-même ont déjoué tous les pronostics catastrophiques annonçaient au départ. Contre toute attente et contre l’avis de tous j’ai mené un projet qui me tenait particulièrement à cœur en tant que femme et j’ai donné naissance à un second enfant. Tout s’est bien passé, personne dans mon entourage proche ni même dans le corps médical n’a compris. Peu importe, j’avais retrouvé l’envie de vivre et elle a été plus forte que toutes les peurs. Aujourd’hui cela fait deux ans que je n’ai plus de suivi mais j’ai changé beaucoup de choses dans la gestion de ma vie et dans le rapport avec mon corps. Il est devenu ma boussole, celui qui m’indique quand je vais bien et quand je dois ralentir le rythme pour prendre soin de moi.
C’est donc tout naturellement que j’ai donc décidé de poursuivre les formations tout en continuant mon cheminement personnel. Chaque module fut alors l’occasion de faire un pas de plus sur ce chemin de l’âme. J’oscillais alors ce désir profond de faire vivre ce qui était en moi et les doutes sur ma place dans ce monde vibratoire.
Peu à peu le désir de soigner a été plus fort que le confort dans lequel j’étais installée et j’ai trouvé l’énergie pour quitter mon emploi de fonctionnaire dans l’éducation nationale et m’installer en tant que thérapeute. Depuis je ne me pose plus la question du pourquoi je me lève le matin. Le plaisir et la joie d’apaiser les personnes qui viennent en consultation ont remplacé les contraintes du passé qui me pompaient mon énergie.
En choisissant, le chemin de l’âme, j’ai donc redonné un sens à ma vie. Chaque jour, faire vivre ce potentiel de soin qui était caché au fond de moi en mettant de la lumière dans la vie de mes patients est une vraie source d’épanouissement personnel.
Parce que la maladie aurait pu m’emporter, j’ai choisi au travers de ce chemin d’écrire ma vie en majuscule et de lui donner toute la valeur qu’elle mérite d’avoir. J’ai aussi choisi d’exercer un métier qui me permet de fonctionner avec l’intelligence du cœur.
Tout ceci n’aurait sans pas été possible si je n’avais pas été accompagnée par Pascal qui a su me bousculer quand c’était nécessaire afin que je dépasse mes limites tout en trouvant les mots justes d’encouragement.
Le chemin du biomagnétisme synergique n’est pas le plus simple mais à mes yeux c’est le plus beau car il m’a amené à réaliser la plus belle des rencontres : celle avec moi-même. Il représente donc pour moi le chemin de l’authenticité.
Le chemin du biomagnétisme synergique, c’est aussi le chemin de rencontres humaines très riches que ce soit lors des formations ou ensuite lors des consultations. C’est le chemin de l’humilité et de la complémentarité et non de la concurrence et de la compétition.
Merci la Vie de me permettre de vivre ce chemin intense et riche de l’authenticité. Quel plus beau cadeau la vie peut-elle nous faire que d’oser être soi ?

Delphine MASSIET
sevillasevilla a écrit le 5 avril 2015 à 11 h 25 min:
Bonjour à vous,

je me nomme Fabienne, j'ai 51 ans, 3 enfants, un diplôme d'Aide Soignante et je vis en Nouvelle Calédonie.
Pour diverses raisons j'ai voulu changer de cap...
Très intéressée par le Biomagnétisme et après avoir contacté des enseignants concernés, mon ressenti n'a émis aucun doute et mon choix s'est porté sur Pascal Bayé fondateur du Centre C.E.S.A.M.E.
Evidemment, je n'ai pu m'arrêter à la première formation tant cette médecine énergétique est extraordinaire et module après module, rencontre après rencontre... QUE DU BONHEUR!
Je ne dirai jamais assez merci à Pascal de m'avoir transmis avec amour et passion son enseignement car j'ai enfin trouvé mon chemin au sein de ce merveilleux métier, celui de thérapeute en Biomagnétisme Synergique.

Fabienne

P.S : un p'tit clin d'oeil avec de gros bisous "aux 3 filles "pour m'avoir accueilli comme un membre de la famille.
Carine 57500Carine 57500 a écrit le 24 mars 2015 à 11 h 26 min:
Une amie thérapeute m'a fait découvrir le biomagnétisme lors d'un soin.
Cette expérience incroyable m'a donné immédiatement envie de me former à cette technique. J'avais trouvé ma voie.
De jour en jour les soins me transforment et me conduisent vers un bien-être et une libération inattendus.
Je suis convaincue de l'intérêt de cette méthode et je suis fière de pouvoir en faire bénéficier le plus grand nombre.
Par ailleurs Pascal BAYE dispense un enseignement très intéressant, pragmatique et efficace.
Malgré ses grandes capacités de thérapeute et son énorme savoir, il garde une grande humilité et c'est d'autant plus agréable.
Merci
Carine