LES FAUX PROFS ETRES

Je suis surpris par la diversité des méthodes de soins proposées actuellement. Je suis également éberlué par le nombre de formations de toutes natures.
Cette fructueuse créativité de techniques curativesest sans doute très bénéfique en premier abord. Elle traduit sans doute l’engouement toujours plus grand pour un retour vers la nature. Mais y a-t-il réellement des différences importantes qui justifient cette prolifération ?
Si nous voulons les bonnes réponses, posons-nous les bonnes questions : • qu’est ce qui me gêne autant ? • d’où me vient mon malaise ? Mon malaise vient du fait que je connais personnellement bon nombre de ces soi-disant thérapeutes formateurs et nombre d’entre eux ont un cursus professionnel plus que douteux.posons-nous-les-bonnes-question-centre-cesame

Comment ces personnes qui n’ont jamais connu le succès en thérapie et qui ne possèdent aucune expérience professionnelle peuvent-elles prétendre vouloir apprendre aux autres ce qu’elles ne savent pas faire elles-mêmes !
Certaines sont même obligées d’occuper un travail extérieur pour pouvoir vivre. Comment pourraient-elles vous apprendre la réussite qui leur a tant fait défaut ? Elles prennent à témoin des années d’expériences inventées de toutes pièces, qui se multiplient par quatre tous les ans. Elles s’inventent d’illustres ancêtres guérisseurs, mais où va-t-on ? On nage en plein délire.
A quand un lien de parenté avec le messie ? Tout ce petit monde se gonfle d’orgueil en affichant des listes non exhaustives de diplômes universitaires, de maîtrise en psychologie, de titres autoproclamés et j’en passe. Certaines annoncent même avoir des médecins pour élèves et pourquoi pas d’être consultées par eux pour résoudre les cas difficiles ; mais de qui se moque-t-on ?

Ça sent l’ego à plein nez, ça sent surtout le mensonge et l’arnaque. La vérité c’est que j’ai honte d’être associé à ce monde de menteurs qui espère un jour prochain être reconnu par la médecine scientifique. C’est à mourir de rire, comment des scientifiques sérieux pourraient reconnaitre une telle bouffonnerie ? La corporation est pour longtemps ridiculisée par tous ces margoulins qui sont beaucoup plus intéressés qu’intéressants et qui à coup de pseudo reportages vidéo font croire à des apprentis sorciers amateurs qu’ils détiendront bientôt des supers pouvoirs. Sachez qu’un thérapeute ne se forme pas en quelques jours, et qu’il ne peut correctement se former qu’auprès d’un vrai thérapeute. Nul ne peut monter plus haut que sa source !!! Il est le fruit d’une longue maturation et surtout d’une attentive sélection pour que les meilleurs puissent sortir du rang et redorer le blason des médecines énergétiques. Je rougis de honte de tout ce que je vois et entends, de toutes ses inepties et limitations que l’on vous met en tête. Par leurs conseils débiles et leurs fausses connaissances, certains enseignants vous mettent en danger en vous exposant à un monde idyllique digne des bisounours.arnaque-biomagnetisme-centre-cesame

Magnétiser requiert certaines précautions qu’il est bon de connaitre avant de s’aventurer dans une aventure qui peut ne pas être une partie de plaisir. Il est bien évident que ces conseilleurs non payeurs, qui n’ont jamais eu à traiter beaucoup de personnes ne se sont jamais mis en danger. Ils témoignent de leur non expérience en vous expliquant qu’ils ne leur aient jamais rien arrivé de fâcheux.
Quand je parle d’expérience pratique, je parle moi de thérapeutes compétents et reconnus qui travaillent tous les jours et reçoivent de nombreux patients et non pas de ces thérapeutes en carton-pâte qui n’ont jamais réussi à soigner un rhume. Toutes personnes qui s’exposent à la rencontre de gens malades et énergétiquement déséquilibrés courent le risque de se faire infecter ou polluer ; c’est une loi naturelle. Il y a des règles à respecter, des précautions à prendre pour que votre pratique soit sereine ; les nier est une bêtise.

Assez de mensonges, assez de profits abusifs sur des banalités trouvées dans des livres et apprises à des élèves crédules. Messieurs les donneurs de leçons, apprenez d’abord à devenir ce que vous prétendez être. Honnêtement, je vis mal le fait de pouvoir être associé à cette population de menteurs. Il existe heureusement dans notre corporation une majorité de praticiens et d’enseignants sérieux, qui comme moi ont de la peine de voir et d’entendre autant de bêtises et d’idioties.
Je suis fatigué d’être en permanence ridiculisé par ces zozos qui n’ont rien à voir avec nous. Le problème c’est que le silence des bons fait la part belle aux mensonges des idiots. A cause de toutes ces raisons, je reste sceptique sur l’avenir de l’apprentissage thérapeutique, non par la multiplication des méthodes et des écoles mais, par la pauvreté de l’enseignement et surtout par la perte des valeurs morales qui gangrène notre profession.

Ce n’est pas par la réglementation que nous disparaitrons mais bien par la non réglementation et tous ses abus et tromperies. J’espère qu’un jour prochain la vérité éclatera et que la lumière chassera les faux profs êtres.
Pour ma part, je me laisse encore quelques années pour poursuivre mon travail de transmission à des élèves sérieux qui progressivement, sélection après sélection avancent sur le chemin de la thérapie naturelle. Merci à eux de me donner autant de joie et de satisfaction car eux ont compris le rôle déterminant de leur fonction. Pour ma part, tout mon cursus est vrai et il ne fait sans doute rêver personne. Je ne suis pas issu d’une longue lignée d’ancêtres thérapeutes. Je ne sais pas faire de miracles ni transformer un âne en cheval de course.

Mais tous les jours depuis dix ans je reçois des personnes en détresse qui ne savent plus à quel saint se vouer. Tous les jours, je vois leur regard s’éclairer et je les entends me dire « enfin quelqu’un qui me comprend » ; je ne suis donc pas fou. C’est pour toutes ces raisons, que je reste persuadé que la transmission d’un savoir thérapeutique est une mission sérieuse qui doit être réalisée par des gens sérieux à des candidats sérieux sur les bases d’une réelle expérience de terrain ; pas de place donc à l’amateurisme ni à la supercherie.

Personnellement j’ai déjà obtenu la reconnaissance qu’ils attendent toujours, pas dans le milieu médical bien sûr mais dans les yeux de mes patients qui d’année en année sont toujours plus nombreux et continuent à me faire confiance et à échanger avec moi un peu de ce monde subtil au combien nécessaire et tellement absent de notre société. Pour être un bon formateur, il faut d’abord être un bon thérapeute et connaitre le succès dans son propre cabinet. La bonne technique est celle qui repose sur un vrai savoir-faire, sur une vraie expérience et sur une vraie réussite car c’est devant le mur que l’on voit le maçon. Au train où vont les choses il est à redouter que l’on verra bientôt une énième émission de téléréalité sur comment devenir thérapeute, j’ai déjà le titre en tête : LE BONHEUR EST DANS L’ABSTRAIT. Certains confondent le subtil et l’inexistant, c’est folie de croire que notre monde est autonome. Tout ce qui existe, tout ce qui vit ici est animé et dirigé par la trame subtile omniprésente et omnipotente. La nier est une folie, la détourner à son profit est un crime qui se retournera contre son usurpateur. Le mensonge est comme un boomerang, il revient toujours vers celui qui l’a lancé. La vérité doit rester la seule valeur juste, le fondement de ce monde et terreau de la vie.

Ce texte à valeur d’avertissement pour tous les futurs élèves. Attention ce monde subtil est envahi par les marchands du temple qui déversent leurs avidités sous des principes mystiques à la sauce « viens que je t’embrouille ». Assurez-vous que vous avez bien à faire à un thérapeute enseignant toujours en activité et qui ne vous propose pas des stages à toutes les dates du calendrier (ce qui voudrait dire qu’il ne soigne plus). Le mieux si vous le pouvez est de vous renseigner sur sa réputation de thérapeute et pourquoi pas d’aller vous-même faire une séance chez lui pour mieux vous rendre compte de ses capacités. Dans ce métier comme dans beaucoup d’autres d’ailleurs où l’excellence est de mise, il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Je sais que beaucoup se reconnaitront au travers de mon texte. Je ne cherche pas à fâcher qui que ce soit mais au contraire à faire comprendre la responsabilité collective de leurs actes. Vous qui avez bâti votre réputation sur des mensonges, sachez que la vérité remonte toujours à la surface. Tôt ou tard vous serez démasqué.

Le monde des thérapies énergétiques est depuis toujours systématiquement attaqué et ridiculisé par ceux qui ne veulent pas que la vérité éclate au grand jour. Il existe en effet des moyens simples et naturels de recouvrer et de maintenir une bonne santé. Mais dans cette société où la maladie est devenue un fonds de commerce, où on exploite la misère humaine en créant des addictions sur de faux bonheurs, il est plus que temps d’arrêter de se mentir et de retrouver le chemin de la maison de la fraternité humaine où il y a de la place pour toutes et pour tous et où personne ne se sentira plus jamais seul. C’est la bêtise et l’ignorance qui nous coupent les uns des autres et qui donnent tant de pouvoirs aux tyrans et aux escrocs. Vous voulez devenir thérapeute, alors il vous faudra d’abord vous trouver puis vous aimer et au travers de cet amour de ce que vous êtes vraiment, il vous faudra aimer les autres. C’est dans le manque d’amour que se nourrit la maladie, et seul l’amour que vous portez aux autres pourra la chasser de leur vie. Soyez bon et honnête respectez-vous et aimez la vérité car la vérité nous aime.

Pascal BAYE concepteur du BIOMAGNETISME SYNERGIQUE.

Un commentaire concernant “LES FAUX PROFS ETRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *